Nouveautés d'artistes d'ici - Semaine du 14 juin 2021

THE SASSY ISLANDERS 

Paru le 30 mai 2021 dernier, le premier EP éponyme de la formation rock/néo jazz montréalaise The Sassy Islanders, continue sur la voie de l’exploration expérimentale. Puisant leurs inspirations dans un vaste registre, passant d’un rock californien des années 90 à des sonorités jazz des années 60 et 70, les 5 artistes du groupe ne semblent pas pouvoir freiner leur élan !  

En effet, la formation portée par la puissante voix de Mariann Petit nous prévoit déjà un second mini-album pour la période hivernale ! Il faut dire que le groupe, né dans le climat d’incertitude du début de la pandémie, semble véritablement animé d’un insatiable désir de création.  

C'est avec les rythmes explosifs d'Alex Hamel-Roy, l’impeccable toucher à la guitare de Niko Langelier, le groove de la basse de Maxim Cormier et les mélodies accrocheuses de clavier de Salvador Poirier que Mariann Petit nous dévoile un vidéoclip DIY de toute beauté pour Savage Revenge ! À noter que The Sassy Islanders fait partie de la sélection de LA GROSSE LISTE – Première vague du GAMIQ, édition 2021. 

SITE WEB | FACEBOOK | INSTAGRAM | REGARDEZ LE CLIP SAVAGE REVENGE | ÉCOUTEZ LE EP THE SASSY ISLANDERS

DEE JOYCE 

Récoltant près de 70 000 écoutes sur Spotify, Dee Joyce est armé de sa fougue et de son RnB pour nous partager un tout nouvel EP, paru le 14 mai dernier, qui s’intitule HÉRO. Les 4 titres de ce deuxième mini-album en carrière explorent cette fois-ci l’intimité de l’auteur et interprète francophone. Parlant ouvertement de son enfance et de ses états d’âme, l’artiste aborde des sujets lourds, tel que l’abandon d’une figure paternelle, comme dans la chanson PAPA: « Si seulement tu pouvais entendre mon écho, ce serait le remède à tous mes maux. Je pose ma peine sur quelques notes de piano, que le chant de mes larmes apaise ton égo. » 

Débutant sa carrière musicale au sein du groupe Sankofa Unit, il fait une apparition à La France a un incroyable talent. Profitant d’un certain buzz, Dee Joyce entame donc sa carrière solo en lançant le single Florilège, qui connaîtra un certain succès en France, avant la venue de Dee Joyce au Québec. C’est sur la terre de Félix Leclerc qu’il sortira son premier EP en 2020, dont la chanson C’est comme ça atterrira sur le TOP 100 – Radio Correspondants Francophone. 

Introspective, douce et rythmée, la musique de Dee Joyce saura vous enivrer de la fièvre de la danse ! 

FACEBOOK | INSTAGRAM | REGARDEZ LE CLIP HÉRO | ÉCOUTEZ LE EP HÉRO  

MAELYDÉE 

Voyant le jour en 2017, Maelydée se traduit comme le « coming out musical » de Mélissa Doyon à travers sa voix! Animal indomptable, l'auteure-compositrice- interprète revient à la charge pour présenter son deuxième single Montrer les dents, paru le 14 mai dernier. C’est au son d’une dream pop aux sonorités lo-fi et minimalistes que la jeune chanteuse dévoile une œuvre aux paroles pleines de revendications. 

Montrer les dents, c’est la collision fatale entre la fragilité et le désir de s'émanciper. C’est le dénouement d’un questionnement identitaire provoqué par l’ambivalence de nos voix intérieures, qui tantôt réveillent une volonté insoupçonnée, tantôt des insécurités enfouies au plus profond de notre être. Mis en musique par le contraste entre les textures électroniques et un groove organique & funky, ce morceau rythmé est un hymne moderne à l’empowerment féminin et à l’affirmation de soi ! 

C’est d’ailleurs avec cette douceur pugnace que la féroce Maelydée s’était classée parmi les finalistes de la 51e édition du célèbre Festival International de la Chanson de Granby. C’est donc pour la santé de votre ouïe qu’on vous a mis les liens vers sa chanson, juste ici, ci-bas ! 

SITE WEB | FACEBOOK | INSTAGRAM | REGARDEZ MONTRER LES DENTS | ÉCOUTEZ MONTRER LES DENTS  

SCARY 

Pur produit de la scène underground de la métropole, Scary s’est rapidement taillé une place dans le paysage musical québécois depuis ses débuts comme chanteur de la formation rock Spectroom. Après une participation à la programmation de Fierté MTL et du festival de Pervers/Cité en été 2020, il est de retour pour nous présenter son nouvel EP intitulé Take a hit. Parus le 12 février dernier, les 6 titres du projet abordent des sujets tels que l’amour, le sexe, la liberté et la recherche d’identité. 

S’affichant en solo depuis 2019, Angelo Carocci nous plonge dans un univers rétro de synth-pop d’influences variées, passant de Madonna à Depeche Mode, le tout mixé sur des sons rock des années 80 & 90. Diplômé du collège Vanier en technique de chant jazz, le jeune auteur-compositeur et interprète signe lui-même les productions de ses chansons. Si ça, ce n’est pas du DIY et de la musique indie, on ne sait plus ce qui l’est! 

C’est en dénichant des artistes comme celui-ci que je me rappelle pourquoi je fais cela. Les talents sont souvent bien cachés, mais lorsqu’on en découvre un, il serait criminel de le garder pour soi. Accrocheur et mystérieux, Scary vous invite dans un voyage auditif aux sonorités complexes et aux textes riches en émotions avec Take a hit

SITE WEB | FACEBOOK | INSTAGRAM | YOUTUBE | ÉCOUTEZ TAKE A HIT 

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire