Nouveautés d'artistes d'ici - Semaine du 2 août 2021

JULI ANN 

Je pars”, c’est un hommage aux départs, c’est l’acceptation du changement, c’est la libération d’un amour qui nous a élevé et transcendé. Sorti le 25 juin dernier, ce nouveau titre de l’auteure-compositrice-interprète Juli Ann traite du besoin d’avancer, lorsqu’une relation idyllique se transforme en écueil. L’amour avec un grand A, c’est aussi celui avec lequel on doit s’accorder, avec lequel on trouve la confiance de SE choisir. Il n’est pas question de se morfondre. L’artiste nous le fait bien comprendre, clamant son départ au son d’une pop-folk enjouée. 

En écoutant Juli Ann, on se rend compte que l’inertie lui est inconnue. Animée d’une flamme créatrice qui ne saurait diminuer, l’auteure nous avait déjà offert l’été passé un EP de 4 pièces, reprenant au piano certains titres d’un précédent album. Juli Ann fait ainsi preuve d’une grande polyvalence, autant au niveau des productions que de par la complexité des univers musicaux dans lesquels elle nous entraîne. 

En anglais ou en français, armée de paroles décomplexées, Juli Ann prend d’assaut le paysage musical québécois avec fracas! Très active, elle revient tout juste d’un premier spectacle devant public (ENFIN!). En attendant l’annonce de nouvelles dates de concerts, il est recommandé de prendre son mal en patience. Pour ce faire, il suffit d’arpenter son catalogue, le volume dans le tapis ! 

SITE WEB | FACEBOOK | INSTAGRAM | ÉCOUTEZ "JE PARS" 

LAROIE 

L’été dernier fut des plus riches en sorties d’albums - pour notre plus grand plaisir en ces temps qui furent difficiles. Parmi nos bonnes samaritaines se trouve bien sûr LAROIE avec son mini-album éponyme, réalisé sous la supervision du producteur Robert Robert. Premier projet d’envergure pour l’auteure-compositrice et interprète, on peut dire qu’elle n’a pas chômée, puisqu’elle nous revient le 3 septembre prochain avec un nouvel EP intitulé SPEED OF LIFE.  

Gab Godon, de son vrai nom, s’élance ainsi à 100 miles à l’heure dans sa carrière, rayonnant à chaque occasion donnée.  Le 16 juin dernier, elle dévoilait un premier vidéoclip accompagnant sa pièce One More. Laroie, c’est une pop rythmée et mélancolique où des harmonies de voix jazz/rnb se perdent dans une ambiance douce et chaleureuse. 

Avec plus de 40 000 vues, on se doit de souligner la qualité de la réalisation du clip. Sombres et féériques, habillées d’un brin de folie, les prises de vues dynamiques rendent justice à la pièce qu’elles imagent! On vous invite les plus impatients.es d’entre vous à vous plonger dans son premier EP disponible sur toutes les plateformes. 

SITE WEB | FACEBOOK | INSTAGRAM | ÉCOUTEZ ONE MORE | REGARDEZ ONE MORE 

P-SIDE  

Avec les mesures de déconfinement maintenant bien installées, les événements et les spectacles reprennent de plus belle. Jeudi dernier avait lieu la seconde édition de notre célèbre micro ouvert La Kyrielle depuis sa reprise au début juillet. C’est à cet événement que j’ai pu faire la connaissance d’un jeune auteur-compositeur et interprète rempli d’enthousiasme et de détermination.  

S’appropriant la scène de l’Orbite avec brio, P-Side a su marquer les esprits. Dévoilant en primeur un tout nouveau titre, son premier dans la langue de Molière, P-Side nous entraîne dans un univers où la tourmente et la complaisance fusionnent pour donner vie à une pièce rythmée et accrocheuse. Cette pièce, c’est "LA PÊCHE"

Ayant débuté sa carrière musicale en rappant, il utilise cette expertise pour apposer un flow dynamique sur une composition semi-acoustique où la richesse des overdubs accentue les questionnements qu’il met de l’avant. Relatant ses déboires relationnels, l’artiste se questionne ainsi sur la pertinence des rituels amoureux inhérents à notre société centrée sur l’hédonisme. Bien qu’il n’y ait toujours pas d’annonce quant à la sortie de ce single, on vous assure de source sûre que vos oreilles pourront rapidement s’en délecter ! 

FACEBOOK | INSTAGRAM | YOUTUBE | SPOTIFY  

THOMAS SIMON-SADDIER 

Il nous vient de Genève en Suisse, détenteur d’un doctorat en musique, et des choses à dire, il en a! Véritable héritier de la chanson française, Thomas Simon Saddier n’a pas la langue dans sa poche et c’est un adepte de la «Provoque». Loin de nous faire du Gainsbourg, il n’est pas non plus question de se complaire dans la bienséance. Le mois dernier, il nous présentait “Nue Sous sa Chemise” comme premier single de son nouvel EP LE GRAND EST AMÉRICAIN. Sorti le 2 juillet dernier, ce dernier album rappelle la douceur des textes de Julien Doré et la candeur de Daniel Boucher. 

Il serait toutefois réducteur de s’arrêter à ces comparaisons ! “Le Grand Est Américain” est un journal de bord, une boîte noire retraçant le parcours physique et psychologique d’un être sensible qu’on ne saurait mettre dans une case. Et c’est lorsqu’on prend le temps d’une pause et que l’on appuie sur «Play», que sa poésie en prose parvient à nous toucher. Bien plus qu’un enchaînement de chansons, cet EP de 5 titres se veut être un recueil lyrique, où la richesse des compositions et de leurs progressions se rapprochent de la figure de style. 

Disponible sur toutes les plateformes, “Le Grand Est Américain” ne sera certainement pas le dernier projet de Thomas Simon Saddier, qui semble constamment nous réserver de belles surprises. 

SITE WEB | FACEBOOK | INSTAGRAM | YOUTUBEÉCOUTEZ LE GRAND EST AMÉRICAIN  

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire